Dimanche, midi, place Rouge

Un documentaire d’Alain Blum et Anne Kropotkine, réalisé par Charlotte Roux, La Fabrique de l’Histoire, France Culture, 26 août 2008.

Dans la nuit du 20 au 21 août 1968, les chars soviétiques écrasaient le Printemps de Prague. L’invasion de la Tchécoslovaquie mettait ainsi fin à l’espoir d’un « socialisme à visage humain » dans le bloc de l’Est. Face à une puissance dont les failles n’apparaissaient plus, on ne voyait guère qui pouvait changer le cours des événements. Et pourtant huit hommes et femmes soviétiques, dont rien n’annonçait qu’ils puissent avoir quelque étoffe de héros, ébranlèrent l’édifice, en manifestant le dimanche 25 août, sur la place Rouge, quatre jours après l’invasion. Ils s’appelaient Konstantin Babitsky, Tatiana Baeva, Larissa Bogoraz, Vadim Delauney, Vladimir Dremlyuga, Viktor Fainberg, Natalia Gorbanevskaya et Pavel Litvinov.

L’histoire qu’ils ont enclenchée s’est déroulée sans eux et pourtant leur simple décision a été déterminante. Ils ont montré qu’une révolte individuelle, personnelle, pouvait saper les fondements d’un système qui paraissait inébranlable. Après cette manifestation qui ne dura que quelques instants, ces hommes et femmes ont passé plusieurs années de leur vie en exil, en camp ou en hôpital psychiatrique. La plupart sont partis ensuite en exil, en France ou aux États-Unis. Ils sont restés finalement des gens ordinaires. Plusieurs d’entre eux nous racontent cette histoire, leur décision, la manifestation, la répression. 

Avec le témoignage de trois des manifestants, Viktor Fainberg, Natalia Gorbanevskaya  et Pavel Litvinov ; Irina Belogorodskaya, veuve de Vadim Delauney ; Alexandre Daniel, fils de Larissa Bogoraz ; Claude Frioux  et Irène Sokologorsky, universitaires français présents à la manifestation par amitié pour Larissa Bogoraz.

  • Lien vers l’émission sur le site de France Culture.
  • N. Gorbanevskaia, Midi, place rouge : dossier de la manifestation du 25 août 1968 sur la place Rouge, traduit du russe par Jacques Trivouss et Mariette Aventin, Paris, Robert Laffont, 1970, 319 p.
  • « Samizdat et tamizdat : quand une énigme de catalogage éclaire les circuits clandestins de la dissidence soviétique », par Aglaé Achechova, Le Carreau de la BULAC, 24 août 2018, en ligne.
  • « Des dissidents sur la place Rouge », par Nicolas Miletitch, Histoire & Liberté, Cahiers d’histoire sociale, D’un 68 l’autre, n°34, printemps 2018, en ligne.
  • « La dame de la place Rouge », par Véronique Soulé, Libération, 25 août 1998, en ligne.
  • « Natalia Gorbanevskaya, grande figure de la dissidence en URSS, est morte », Le Monde, 30 novembre 2013, en ligne.
  • « Pour votre liberté et pour la nôtre », par Anya Stroganova, Les Nouveaux dissidents, 20 août 2018, sur Victor Fainberg, en ligne.
  • « Il y a 50 ans, le courage de huit citoyens russes manifestant contre l’invasion de la Tchécoslovaquie », Radio Prague international, 27 août 2018, avec Pavel Litvinov, en ligne.





X X X

Conformément à l’article n°6 de la Loi n°2004-575 du 21 Juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique, les responsables du présent site internet sont :

éditeur : Anne Kropotkine

: contact@anne-kropotkine.fr

conception : Manou B.

hébergeur : o2switch
222 Boulevard Gustave Flaubert – 63000 Clermont-Ferrand

Propriété intellectuelle

Tout le contenu du présent site, incluant, de façon non limitative, les graphismes, images, textes, vidéos, animations, sons, logos, gifs et icônes ainsi que leur mise en forme sont la propriété exclusive de Anne Kropotkine, à l’exception des marques, logos ou contenus appartenant à d’autres sociétés partenaires ou auteurs. Toute reproduction, distribution, modification, adaptation, retransmission ou publication, même partielle, de ces différents éléments est strictement interdite sans l’accord exprès par écrit de Anne Kropotkine. Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L.3335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. Le non-respect de cette interdiction est susceptible d’engager la responsabilité civile et pénale du contrefacteur, les propriétaires des contenus copiés pouvant intenter une action en justice à son encontre.

Anne Kropotkine est identiquement propriétaire des « droits des producteurs de bases de données » visés au Livre III, Titre IV, du Code de la Propriété Intellectuelle (loi n° 98-536 du 1er juillet 1998) relative aux droits d’auteur et aux bases de données.

Responsabilité

Tous les moyens sont mis en œuvre pour assurer une information fiable et une mise à jour fiable du site internet. Toutefois, des erreurs ou omissions peuvent survenir. Si vous constatez une lacune, erreur ou ce qui parait être un dysfonctionnement, merci de bien vouloir le signaler par courriel, à l’adresse contact@anne-kropotkine.fr, en décrivant le problème de la manière la plus précise possible (page posant problème, type d’ordinateur et de navigateur utilisé, …).  De plus, l’utilisateur du site s’engage à accéder au site en utilisant un matériel récent, ne contenant pas de virus et avec un navigateur de dernière génération mis-à-jour.

Liens hypertextes

Le site internet anne-kropotkine.fr peut offrir des liens vers d’autres sites internet ou d’autres ressources disponibles sur Internet.
Anne Kropotkine ne dispose d’aucun moyen pour contrôler les sites en connexion avec son site internet, et ne répond pas de la disponibilité de tels sites et sources externes, ni ne la garantit. Elle ne peut être tenue pour responsable de tout dommage, de quelque nature que ce soit, résultant du contenu de ces sites ou sources externes, et notamment des informations, produits ou services qu’ils proposent, ou de tout usage qui peut être fait de ces éléments. Les risques liés à cette utilisation incombent pleinement à l’internaute, qui doit se conformer à leurs conditions d’utilisation.

Les utilisateurs et les visiteurs du site internet anne-kropotkine.fr peuvent mettre en place un hyperlien en direction de ce site, à condition de citer l’auteure Anne Kropotkine et que ce lien s’ouvre dans une fenêtre ou un onglet distants.

Données personnelles

De manière générale, vous n’êtes pas tenu de nous communiquer vos données personnelles lorsque vous visitez anne-kropotkine.fr Cependant, ce principe comporte certaines exceptions. En effet, pour certains services proposés par notre site, vous pouvez être amenés à nous communiquer certaines données telles que : votre nom, votre fonction, le nom de votre société, votre adresse électronique, votre numéro de téléphone. Tel est le cas lorsque vous remplissez le formulaire de contact qui vous est proposé en ligne.
Pour des besoins de statistiques et d’affichage, le présent site utilise des cookies. Il s’agit de petits fichiers textes stockés sur votre disque dur afin d’enregistrer des données techniques sur votre navigation. Certaines parties de ce site ne peuvent être fonctionnelles sans l’acceptation de cookies.

Enfin, nous pouvons collecter de manière automatique certaines informations vous concernant lors d’une simple navigation sur notre site Internet, notamment : des informations concernant l’utilisation de notre site, comme les zones que vous visitez et les services auxquels vous accédez, votre adresse IP, le type de votre navigateur, vos temps d’accès. De telles informations sont utilisées exclusivement à des fins de statistiques internes, de manière à améliorer la qualité des services qui vous sont proposés.

 

Anne Kropotkine
+33 6 63 80 18 78
contact@anne-kropotkine.fr